ARPC: nos objectifs

Informer, sensibiliser le public, à tous les aspects de la psychiatrie, dans la logique de vivre ensemble dans l'harmonie

 

La folie c'est de l'humain (F.Basaglia)

La maladie mentale fait peur, on aimerait parfois la tenir à distance: en informant et en faisant mieux connaître ce qu'est la souffrance psychique et comment vivent les malades, nous pensons qu'il est possible d'améliorer l'acceptation et l'intégration de tous, au quotidien dans la cité, près de chez vous.
Nous avons tous dans notre voisinage des personnes concernées par des souffrances mentales, chacun de nous peut, à son niveau,
œuvrer contre leur exclusion et pour leur intégration.

Se mobiliser dans le cadre de la démocratie participative

 

Promouvoir et mettre en oeuvre une citoyenneté active dans le champ de la psychiatrie mentale, afin d'améliorer les systèmes sanitaires et sociaux existants.
L'ARPC n'entend pas se substituer aux médecins, ni interférer dans le diagnostic ou le traitement.
Nous voulons apporter un éclairage citoyen à la perception de la maladie mentale et
œuvrer en faveur de celles et ceux qui souffrent.

 

Créer des forums citoyens

 

Ecouter et faire entendre la voix des citoyens sur les problèmes de la psychiatrie et de la santé mentale, à partir de ce qu'ils vivent au plus près de chez eux.

Il s'agit de jeter les bases d'une vraie prévention, de lutter contre toute forme d'exclusion et de discrimination, et d'alerter les décideurs sur ce qu'attend la population en matière d'intégration sociale de la psychiatrie.

 

Dates des Prochains forums

 

au Foyer de jeunes travailleurs de la Cassotte,

18 rue de la Cassotte

à Besançon

de 18h00 à 20h00

 

Mardi 2 octobre 2018

Quelle participation citoyenne des personnes en souffrance psychique à l’élaboration et à l’organisation des politiques publiques qui les concernent ?
Présentation du PTSM: Projet Territorial de Santé Mentale du Doubs